ACTUALITÉS

L'usine Digitale - Avec son bouton connecté, Les Taxis Bleus vise un public non connecté 26/06/2015

 

 

 

 

Avec son bouton connecté, Les Taxis Bleus

vise un public… non connecté

 

 

Par SYLVAIN ARNULF – Publié le 26 juin 2015 à 16:32 – Mis à jour le 29 juin 2015 à 11:03

OBJETS CONNECTÉSTRANSPORTINNOVATION


Premier épisode de notre dossier consacré aux "boutons connectés". Depuis le mois de février, la société Les Taxis Bleus déploie son "bouton connecté", permettant de commander un taxi d'une simple pression, dans de nombreux lieux de la capitale, comme des restaurants et hôtels. Avec ce dispositif innovant, l'entreprise vise un nouveau public, peu familier des applications mobiles.

 

 

Avec son bouton connecté, Les Taxis Bleus vise un public… non connecté © Les Taxis Bleus

 

 

L'objet ressemble à un buzzer de jeu télévisé. Suffisamment imposant pour que l'on ait envie de le presser compulsivement (un bouton, par définition, est fait pour être actionné, surtout lorsqu'il est gros et qu'il clignote !).

 

 

CLICK TO COMMAND


Ce "buzzer" blanc ne déclenche pas d'action magique, comme dans les cartoons ou les jeux télévisés. Il n'a qu'une seule et unique fonction : commander un taxi depuis le lieu où il est posé (restaurant, hôtel, salle de spectacle...). Il est déployé depuis février dans une centaine de lieux de la Capitale par la société Les Taxis Bleus, centrale de réservation qui fédère 3 000 chauffeurs indépendants en région parisienne.

 

L'initiative ne répond pas qu'à un enjeu de communication ou de visibilité : il satisfait un véritable besoin, assure Yann Ricordel, directeur général de la société… même à l'ère des smartphones.  "10% des commandes sont passées aujourd'hui depuis notre application mobile. La croissance de ce mode de commande a tendance à stagner, explique-t-il. Avec les smartphones, on touche un profil de client très particulier, déjà fidélisé, qui commande très régulièrement. Avec le bouton c'est différent".

 

 

CACHER LA COMPLEXITÉ

 

La promesse ? Offrir "l'interface de commande de taxis la plus simple du monde", résume Yann Ricordel, pour toucher un public allergique à la technologie. "80% des clients veulent un taxi tout de suite. On a voulu traiter ces achats d'impulsion avec le mode de distribution le plus simple possible", explique le DG des Taxis Bleus. L'enjeu a été de "cacher la complexité" pour proposer une expérience fluide, sans bug.

 

L'entreprise a adopté le bouton du finlandais Bttn, facilement paramétrable grâce à une API (interface de programmation). Pour le client, il suffit d'appuyer sur le bouton pour commander un taxi ; au bout de quelques minutes, les diodes s'allument en vert (si un chauffeur est disponible) ou en rouge pour confirmer (ou pas) la course.

 

"Ce qui nous a le plus préoccupé, dans ce processus de désintermédiation, c'est de maintenir le lien de confiance entre le client et le chauffeur" explique Yann Ricordel. En clair, bâtir les solutions techniques pour que les demandes de courses soient traitées rapidement d'un côté ; et que les chauffeurs ne soient pas submergés de "faux appels" de l'autre. "C'est finalement le cœur de notre métier : l'ingénierie de la mise en relation."

 


DÉMARRAGE PROMETTEUR


Et le contact commence à passer. La centrale enregistre une bonne centaine de commandes chaque jour par ce nouveau canal. "Le bouton connaît une croissance plus rapide que celle de l'application mobile à son démarrage fin 2010, constate Yann Ricordel. C'est un moteur de partenariats, puisque des lieux de passage peuvent nous contacter pour y installer des boutons. Nous avons par exemple été appelés par de grands réseaux de cinémas". A chaque nouvelle installation d'un bouton, les équipes commerciales des Taxis Bleus se déplacent pour expliquer la technologie et le service. Un prétexte idéal pour tisser des liens et faire connaître la marque.

 

Les Taxis Bleus compte bien poursuivre l'équipement de lieux de la Capitale avec leur buzzer blanc et bleu, tout en gardant de l'œil les objets et terminaux connectés "classiques".  "Le potentiel de croissance est important", veut croire Yann Ricordel, pour qui tous les modes d'innovation sont bons à prendre dans un contexte de concurrence redoutable avec les VTC (véhicules avec chauffeurs).

 


 

Le Quotidien du Tourisme - Taxis Bleus facilite la vie des restaurants et hôteliers 22/04/2015

 



Taxis Bleus facilite la vie des restaurants et hôteliers

 

 

TRANSPORT

Le mercredi 22 avril 2015 à 10:23


 

 

Le réseau des Taxis Bleus déploie actuellement sa solution "bouton connecté" auprès des restaurants, boutiques et hôtels parisiens.

 

Second réseau du Grand Paris avec une flotte de 3000 chauffeurs, la société des Taxis Bleus lance un nouveau service de conciergerie avec The Button Corporation. Les restaurants, boutiques et hôtels parisiens sont amenés à appeler à de nombreuses reprises les compagnies de taxis pour leurs clients et ce service est très chronophage pour ces commerçants.

 

Avec la solution développée par The Button Corporation et proposée par Les Taxis Bleus, une simple pression de ce "bouton connecté" par le réceptionniste ou le commerçant suffit à déclencher en temps réel la commande et la venue d’un taxi du réseau. "Avec ce service inédit, nous renforçons à la fois notre visibilité sur ces lieux très fréquentés, mais nous améliorons également la satisfaction de nos clients, qui n’ont plus à attendre ou à héler un taxi à la sortie des hôtels et restaurants", déclare Yann Ricordel, directeur général des Taxis Bleus. 

 

RMC - Coup d'oeil sur le shopping du futur 03/04/2015

 

 

 

 

Coup d'oeil sur le shopping du futur

 

 

Par Anthony Morel - 03/04/15

 

Les différentes façons de faire son shopping avec l'utilisation de boutons connectés, dans Bourdin Direct, sur RMC.

 

 

 

Capture d'écran - Bouton connecté Taxis Bleus

 

 

 

Retrouvez l'intégralité de l'article

BFM Business - Et s'il suffisait d'appuyer sur un bouton pour commander un taxi 05/03/2015

 

 

 

 

Et s'il suffisait d'appuyer sur un

bouton pour commander un taxi

 

 

Par Stéphane Soumier - 05/03/15

 

Yann Ricordel, directeur général des Taxis Bleus, a présenté un dispositif, basé sur un "bouton connecté", permettant aux restaurants, petits commerces et hôtels de la capitale d'appeler plus facilement un taxi pour leurs clients.

 

Good Morning Business, sur BFM Business.


 

Retrouvez l'intégralité de l'article

 

Le Figaro - Appuyez sur un bouton pour commander un taxi plus vite 04/03/2015

Appuyez sur un bouton pour commander un taxi plus vite

 

 

Par Isabelle de Foucaud – Publié le 04/03/15 à 06:01

 

 

Les Taxis Bleus lancent un nouveau service qui doit permettre aux petits commerces, hôtels et lieux de sortie parisiens d'appeler plus facilement un taxi pour leurs clients.

 

Après l'application pour mobiles et la commande sur une montre connectée, la sociétté des Taxis Bleus accélère dans son offenssive de reconquête des Parisiens. La seconde compagnie de la région parisienne, avec une flotte de plus de 3000 véhicules, a présenté cette semaine au Mobile World Congress de Barcelone une solution de «bouton connecté» qui propose aux restaurants, boutiques et hôtels de la capitale de commander plus rapidement des taxis pour leurs clients. «Les commerces et lieux de sortie sont souvent amenés à appeler un taxi pour leur clientèle.


Or, ils le font le plus souvent par téléphone auprès des centrales de réservation des compagnies, ce qui leur prend beaucoup de temps», explique Yann Ricordel, directeur général des Taxis Bleus, qui vise l'installation de «plusieurs centaines» de ces boutons BTTN dans les commerces parisiens d'ici à la fin de l'année.

 

Développé par The Button Corporation, ce dispositif permet au commerçant ou au réceptionniste de déclencher en temps réel la commande et la venue d'un taxi du réseau des Taxis Bleus en appuyant simplement sur un bouton connecté à la centrale de réservation des Taxis Bleus. «Lorsque le taxi le plus proche est identifié et arrive, le bouton s'allume en vert», précise Yann Ricordel. Pour l'heure, ce service est disponible dans les quartiers chics du Triangle d'or de Paris. «Ce sont les quartiers où les taxis sont les plus nombreux», justifie le directeur général de la compagnie. «Nous ciblons dans un premier temps les boutiques de prêt-à-porter ou de maroquinerie de luxe, ou les antiquaires et brocanteurs, ou enfin les restaurants et cinémas.»

 

 

 

 

La société des Taxis Bleus lance son nouveau service avec The Button Corporation

 

 


Course à l'innovation avec les VTC


D'après Yann Ricordel, cette innovation a de quoi susciter l'intérêt des commerces de proximité. «Certains de leurs clients peuvent renoncer à l'achat d'objets lourds ou encombrants, par exemple d'un meuble ou d'une lampe, s'ils n'ont pas de solution pour les transporter. De même, ils apprécieront de ne plus avoir à attendre ou héler un taxi à la sortie d'un hôtel ou d'un restaurant.» Autre argument: «Ce système est simple à installer, à utiliser et ce, sans surcoût pour le commerçant.» Le BTTN coûte en effet 69 euros et ne nécessite pas un abonnement aux Taxis Bleus pour fonctionner.

 

 

Retrouvez l'intégralité de l'article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 suivant